Rallye du Mont Blanc

   
Après une intense période de travail sur les réglages et l’optimisation du châssis de sa nouvelle auto, Tony Cosson était de retour aux affaires ce week-end sur les routes du Rallye du Mont-Blanc Morzine, 6ème manche du Championnat de France des Rallyes 2019.

Intégrés à la structure JSA YACCO pour ce retour au plus haut niveau, Tony Cosson et Cosson Sport Events avaient pour ambitions d’engranger des kilomètres et valider les modifications apportées à la 991 GT+. Notamment face à aux plus redoutables concurrents de la scène nationale. Particulièrement plébiscitée par le public et par les instances dirigeantes, la Porsche était sans conteste l’une des attractions mécaniques et médiatiques de ce rallye. Venus en grand nombre, les spectateurs ont ainsi pu admirer la première apparition officielle d’une 991 de classe GT+ en Championnat de France des Rallyes.

De quoi galvaniser, au départ de la première épreuve spéciale, notre pilote tourangeau bien décidé à dérouler un rallye rapide, efficace, sans erreur et riche d’enseignements. Pour cette rentrée de compétition, Tony Cosson s’est associé à Franck Le Floch comme navigateur dont l’expérience en mondial (WRC 3) s’est parfaitement accordée à leur volonté commune de bien faire. Professionnel et organisé, doué d’une faculté d’adaptation précieuse, Franck a découvert la voiture avec enthousiasme tout en déroulant des notes parfaites à Tony qui n’en demandait pas tant pour se concentrer sur un pilotage au plus juste.

Prudents mais incisifs, sur des routes parfois humides, nos deux compétiteurs ont exploité au mieux la puissance considérable du Flat 6 et l’efficacité du châssis de la 991 pour rapidement dominer les débats au Trophée Michelin. Pas suffisamment armé pour suivre le rythme des meilleurs, dont les voitures à 4 roues motrices étaient inarrêtables, Tony Cosson s’est attelé à sécuriser une 9ème position au classement général synonyme de précieux points au Championnat Team pour JSA YACCO. Jusqu’au-boutiste et impliqué corps et âme dans le développement de sa création, le tricolore enchainait cordes, freinages, kilomètres et glisses tout en imaginant les futurs réglages à apporter à sa monture. Notamment sur son train avant dont l’efficacité est encore à optimiser.

Tony Cosson : « À l’arrivée de ce Rallye du Mont-Blanc Morzine 2019, tous les objectifs et les indicateurs de satisfaction sont au vert. Nous remportons le Trophée Michelin ainsi que les classes 2 roues motrices et GT+, sans avoir commis la moindre erreur et dans des conditions de pilotages parfois très piégeuses. Avec les leaders et leur R5 qui défoncent certains passages, un excès de confiance aurait pu être directement sanctionnée par une sortie de route couteuse. Il a fallu être à l’attaque quand il le fallait et mesurer notre ardeur au bon moment. Il régnait une grande sérénité dans l’habitacle de l’auto, Franck a fait un travail remarquable et son expérience au niveau mondial nous a tous été précieuse. Par ailleurs, intégrer une équipe de tout premier plan comme JSA YACCO fut une expérience aussi dynamisante qu’enrichissante. C’est avec fierté et reconnaissance que nous avons vécu ce retour en Championnat de France des Rallyes, le tout couronné par la présence et la ferveur du public conquis par notre Porsche 991 GT+. »


Rallye des Vins de Macon

   
Il n’est de chance qui ne tourne. » Voici un proverbe que Tony Cosson souhaite voir se matérialiser à l’avenir. Sur les routes du Rallye des Vins Mâcon 2019, le pilote français et son équipier du jour Kevin Millet ont joué de malchance dès la seconde épreuve spéciale. Trahie par une brusque dérobade de leur Porsche 991 GT+, l’aventure s’est prématurément arrêtée dans un fossé. Places désormais aux analyses, aux conclusions et à l’action…

On ne peut dire que peu de choses de cette 36ème édition de l’épreuve, comptant pour le Championnat de France des Rallyes 2ème division, si ce n’est que la performance affichée par le duo tricolore était de tout premier plan. Malheureusement de trop courte durée. Après un troisième temps scratch lors de la première spéciale, au milieu des R5 et WRC, Tony Cosson a perdu le contrôle de sa machine lors du deuxième chrono sans trop en comprendre la raison. L’abandon acceptée, la déception digérée, le tourangeau a décidé de revoir son programme d’engagement cette saison.

Par son professionnalisme, sa science de la course et sa détermination à performer, Tony Cosson et l’ensemble de l’équipe Cosson Sport Events vont désormais s’atteler à développer leur Porsche 991 GT+. Par une analyse approfondie des données puis une séance d’essais privées conjointement menée avec les partenaires techniques de l’écurie, un profond travail d’essais et d’optimisation de l’auto va être réalisé.

Une chose est sûre car confirmée lors des deux premières courses, le potentiel est bien là. La voiture, dans son ADN propre, est capable de suivre le rythme des quatre roues motrices des classes R5 et WRC. Encore jeune et capricieuse, la Porsche a toutefois besoin d’être comprise à 100% et développée dans sa globalité. Ce sera chose faite avec les essais prévus en juillet et le travail d’ingénierie réalisé en interne.

Tony Cosson : « C’est difficile de prendre la décision de retarder un prochain engagement. Difficile mais nécessaire car nous devons développer encore cette voiture. C’est une véritable machine de guerre et en tant que telle, nous devons la comprendre pour mieux la maitriser. Nous devons être à la hauteur de nos ambitions, à la hauteur de la confiance de nos partenaires et à la hauteur de tous ceux qui nous soutiennent. Nous savons pertinemment que la voiture est extrêmement compétitive et que nous pouvons signer d’excellents résultats au plus haut niveau. Pour cela, nous allons travailler, encore et encore, avec toujours plus de méthodes, de pragmatisme et comprendre chaque réglage, chaque évolution du comportement de la 991. En prenant le temps de faire cela, avec patience et détermination, nous reviendrons à la compétition plus forts, plus sûrs de nous, plus préparés, plus performants. Il faut parfois reculer d’un pas pour mieux sauter. C’est notre philosophie, être les meilleurs en le devenant par le travail ! »


Rallye de Dieppe

   
Pour une première Européenne, Tony Cosson, Anne-Sophie Nourry et toute l’équipe Cosson Sport Events ont fait les choses dans les règles de l’art… et avec la manière. L’équipage tricolore termine 3ème du classement général du Rallye de Dieppe, offrant, pour sa première sortie, un podium à la Porsche 991 GT+ !

Après des mois de travaux acharnés, de doutes, de certitudes, sans cesse alimentés par une détermination et une passion sans faille, la dernière-née des ateliers Cosson Sport Events faisait son galop d’essais grandeur nature sur les routes de la Seine-Maritime. Comptant pour le Championnat de France 2ème Division, cette 47ème édition du Rallye de Dieppe était attendue avec une ferveur légitime mais aussi une humilité de circonstance. L’objectif affiché à l’issue des reconnaissances était de terminer l’épreuve, d’engranger un maximum de données et de découvrir le potentiel de cette extraordinaire bête de course…

Pour corser les débats, le weekend commençait dans la difficulté puisque les essais du Shakedown ont mis en exergue un problème de tenue de l’embrayage, spécifiquement conçu et monté. Dans l’incapacité d’utiliser l’auto dans cette configuration, l’équipe technique de Cosson Sport Events se retrouvait face à un challenge conséquent avant même le départ officiel du Rallye : rapatrier au plus vite un embrayage d’origine, l’installer, et préparer la voiture pour le départ de la première épreuve spéciale. Qu’il s’agisse des mécaniciens autant que les chauffeurs, tous les acteurs de ce projet ont exprimé une fois de plus de leur immense professionnalisme et leur détermination, sans commune mesure. À l’issue d’une courte de nuit, la 991 n°10 était bien présente au contrôle horaire, ronronnant à chaque pression sur la pédale de droite, enfin prête à s’arracher de l’asphalte fraiche pour se dégourdir enfin les cylindres et laisser exprimer toute sa puissance.

Ces imperfections de jeunesse résolues, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry ont tout d’abord fait preuve de retenue, se contentant de valider kilomètres après kilomètres les opérations mécaniques, écoutant les éventuels bruits suspects et s’imprégnant du feeling à bord de leur nouvelle machine. Il n’aura d’ailleurs pas fallu beaucoup de temps à Tony Cosson pour prendre la mesure des qualités du châssis, du freinage et du grip mécanique incroyables affichés par la ’91.

Auteurs de deux temps Scratch et d’un niveau de performance globalement satisfaisant, Tony et Anne-Sophie concluent leur première expérience avec la Porsche 991 GT+ sur la troisième marche du podium. Outre une fiabilité validée, cette performance galvanise l’équipe à peaufiner réglages et préparation pour exploiter au mieux la marge de progression de cette voiture unique, extrême et d’ores-et-déjà plébiscitée par le public ! Avec son bruit enivrant, sa bestialité, sa puissance, il soufflera dorénavant comme un air empreint de nostalgie des Groupe B sur les routes françaises avec l’équipe Cosson Sport Events…

Tony Cosson : « Nous y sommes ! Soulagés, confiants et déterminés. Pour ce projet, nous n’avons pas compter les heures à l’atelier, nous avons dépassés les problèmes et les doutes pour mettre sur les roues une voiture unique, aussi rare que spectaculaire, ultra performante et la plus fiable possible. À l’arrivée de ce Rallye de Dieppe 2019, nous pouvons savourer d’avoir validé une majorité de nos objectifs. Non sans sueur et nuit courte. Outre nos problèmes d’embrayage à l’issue du Shakedown, qui nous ont contraint à nous mobiliser sans relâche, cette première sortie en compétition a mis en exergue les exceptionnelles dispositions de l’auto et qualifié tout le travail réalisé durant l’hiver. Cette 991 est extrêmement performante, ses trains roulants, son châssis sont redoutables d’efficacité. La voiture est parfaitement saine, en virage et sur les freinages. C’est une machine de guerre parfaitement campées sur ses roues. L’utilisation du Paddle Shift est un vrai plus, notamment dans l’énergie dépensée à piloter l’auto. Bien qu’elle soit plus performante que notre précédente 997, la 991 est bien moins fatigante à exploiter. Notamment sur les longues spéciales, et sans toutes vraisemblances, dans les conditions extrêmes. Nous sommes tous heureux de voir ce projet aboutir et enthousiastes pour les prochains rallyes. La création de cette voiture a mobilisé chaque membre de l’équipe, tous nos fidèles et passionnés partenaires, nos proches, nos supporters et nous leur devions ce podium. Sans eux, rien de tout cela n’aurait été possible. Depuis cet hiver et la réception de l’auto dans sa configuration d’origine jusqu’à ce Rallye de Dieppe où techniciens et chauffeurs ont fait un travail remarquable, cet engagement est le fruit d’un merveilleux esprit d’équipe, d’une confiance précieuse de nos partenaires et d’une passion commune à tous pour la compétition et l’esprit d’entraide. Pour tout cela, merci à vous et rendez-vous au prochain rallye ! »


Rallye de la Vienne

   
Enivrante, parfois cruelle, le Sport Automobile est une discipline qui réserve ses frasques et ses émotions sans filtre. Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry en ont fait l’expérience sur les routes du Rallye de la Vienne où une sortie de route est venue mettre un terme à leur somptueuse course.

Porsche 996 GT3 - Acte 2/2 : après une parfaite remise en jambes mi-Février lors du Rallye National de la Côte Fleurie, l’équipage Cosson/Nourry opérait ce weekend leur deuxième et dernière compétition dans l’habitacle de la Porsche 996 GT3. Comme ce fut le cas en Normandie, l’objectif de cet engagement était avant tout de parfaire leur préparation physique et mentale, avant d’attaquer le « Projet 991 ». L’une des initiatives les plus ambitieuses et spectaculaires jamais vue en Rallye depuis la fin de l’ère Groupe B …

Sur les routes sinueuses de la Vienne, rendues extrêmement piégeuses par des conditions météorologiques détestables, la tâche n’était pas simple ! Malgré la concurrence direct armée de voitures des catégories WRC et R5, notre duo tricolore a tout fait pour se battre aux avant-postes. Faisant d’ailleurs bien mieux que seulement essayer puisque le point d’orgue de cette 27ème édition a été sans conteste le Scratch signé dans la 7ème épreuve spéciale. Allez dire à un compétiteur né de ne pas tout essayer pour performer. C’est peine perdue. Tony Cosson a ainsi payé l’ancienneté de son auto plus que péché d’un orgueil légitimise face à des adversaires dont les autos sont sans comparaison d’efficacité et de performance face à une Porsche 996 désormais dépassée pour jouer la victoire.

Se battant à chaque freinage, sur chaque ré accélération, Tony Cosson magnifiquement épaulé d’Anne-Sophie Nourry a tout donné pour se maintenir dans la course à la gagne. Malheureusement, une crevaison lente, l’obligation de monter une roue avant sur le train arrière joueur de la Porsche puis un décrochage irrécupérable au freinage mettaient un terme à la démonstration de courage et de détermination de nos deux funambules. Un accident sans gravité pour l’équipage si ce n’est une déception toute légitime, rapidement effacée par la volonté de poursuivre cette année 2019 d’ores-et-déjà historique. Comptant également sur un soutien sans faille de leurs proches, de leurs partenaires locaux, des passionnés venus en nombre ainsi que des autres concurrents, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry ont pu compter sur une ambiance et une ferveur incroyable. Mêlant passion et entraide, pour des valeurs de sportivité et de respect si rares et précieuses de nos jours.

Tony Cosson : « Ce rallye ainsi que son issue m’ont ouvert les yeux. Face à des voitures comme des Citroën DS3 WRC ou Skoda Fabia R5, il est impossible de jouer la victoire au classement général avec une auto comme la 996. Cela demande une prise de risque inconsidérée tout en gérant les paramètres hasardeux propres aux rallyes ! Nous en avons fait l’amer expérience mais fort heureusement, sans blessure. Bien sûr, ce Rallye de la Vienne 2019 ne se résume pas à cette sortie de route. Nous avons bataillé pour la gagne sur chaque spéciale et nous avons partagé de merveilleux moments aux cotés de nos partenaires, amis, proches et du public. Tout cela n’a pas de prix et ces émotions intenses nous galvanisent pour la suite de notre programme. Nous allons mettre de côté la 996 et nous focaliser maintenant sur notre Projet 991. Beaucoup de personne sont dans l’attente d’en savoir plus, sur l’auto, sur nos engagements et il est temps d’écrire une nouvelle page de nos carrières à Anne-Sophie, moi et toute l’équipe. Ce chapitre sera sans aucun doute passionnant, spectaculaire, fédérateur et nous avons hâte qu’il soit révélé officiellement. Ce n’est qu’une question de semaines désormais… »


Rallye de la Cote Fleurie

   
Après une trêve hivernale particulièrement dense et riche de préparation, Tony Cosson et Anne-Sophie ont revêtu les combinaisons et rechaussé les bottines pour une reprise au volant d’une Porsche 996 GT3. Sur les routes normandes étroites et sous un soleil printanier, les objectifs ont tous pleinement été remplis.

Mêlant deux activités de front, le pilote tourangeau a un planning des plus chargés ! Avec d’un côté la préparation et la location d’autos mais aussi sa propre carrière dont cette nouvelle année fera étape, Tony Cosson avait à coeur de débuter 2019 avec le sourire. Disputé les 22 et 23 février derniers du côté de Deauville, le 49ème Rallye National de la Côte Fleurie était la meilleure sortie possible pour reprendre contact avec la compétition. À cette occasion, l’équipage Cosson/Nourry évoluait à bord d’une Porsche 996 tout juste sortie des ateliers Cosson Sport Events. À destination des pilotes désireux d’exploiter une auto ultra performante et rigoureusement préparée aux spécificités des rallyes, cette GT10 effectuait un shakedown grandeur nature face à une concurrence aussi affutée que fournie.

Face à une dizaine de voitures engagées en catégories R5 et WRC, l’humilité se conjuguait à une vraie détermination à l’heure des reconnaissances. Mais un esprit de compétition ne se tait jamais et la première vitesse enclenchée au départ de la 1ère spéciale, Tony Cosson et Anne-Sophie ont attaqué pour se mêler aux accessits tout au long des 11 chronos répartis sur deux étapes.

Aux portes du Top 5 de bout en bout, le duo tricolore s’en est donné à coeur joie, jouissant d’une voiture performante, fiable et à bord de laquelle le plaisir est sans limite. Régalant les spectateurs, petits et grands, amateurs curieux et passionnés, les objectifs fixés ont été validés avec succès. À savoir valider la préparation de la Porsche 996, régler les derniers détails avant sa prise en main par les clients et s’affuter en rythme de course. C’est ainsi choses faites et la concurrence prévenue, Tony Cosson et Anne-Sophie ont parfaitement lancé leur saison…

Tony Cosson : « Que c’est bon de reprendre la compétition et de respirer l’atmosphère des rallyes ! Le public, les adversaires, les autos, le volant, l’adrénaline, tout cela m’a manqué tout au long de ces longues semaines de préparation. Pourtant nous n’avons pas chômé à l’atelier, entre la préparation des voitures de nos clients et notre projet 991. Mais l’essentiel est là, nous avons déverminé la dernière-née des ateliers de préparation Cosson Sport Events et cette 996 marche du tonnerre. La configuration des spéciales de ce Côte Fleurie 2019 ne jouait pas en la faveur de notre auto, mais nous avons composé avec, pris un plaisir incommensurable et nous avons bataillé jusqu’au bout. Pas simple, notamment face Marc Amourette (DS3 R5), Xavier Lemonnier (Fiesta R5) et Jean-Michel Leclerc (Lotus Exige) avec qui la lutte a été intense. Cette première manche de la saison est une source totale de satisfaction et nous avons hâte de remettre cela les 15 et 16 mars prochains au Rallye de la Vienne. Nous serons encore à bord de la 996 GT3 afin de peaufiner une dernière fois les menus détails avant de la proposer à nos clients. Ce sera également notre dernière épreuve avant de débuter en compétition avec le 991, au Rallye de Dieppe Normandie. Mais de cette auto, unique, bestiale, extraordinaire, nous en reparlons plus tard… ! »


Porsche 991 GT+ -> Décoration

En route vers 2019 ...

Ravi de vous annoncer l’arrivée de notre nouvelle bombe, une magnifique Porsche 991 GT+, la première au monde en rallye !


Nous avons fait le choix d'acheter une auto à la pointe de la technologie, tout droit venue du circuit. Cette voiture sera la première 991 à prendre le départ d'un rallye en Europe dans sa version FIA. C'est une auto plus performante sur bien des points, comme les freins ou encore la boite de vitesse et ses palettes au volant.
Mieux que des paroles pour vous la présenter, voici une courte vidéo pour la découvrir en images et en musique.