Rallye Lyon Chabonnières

Une détermination à toute épreuve !

   
Outre le magnifique spectacle offert sur ses routes par les concurrents, cette 70ème édition du Rallye Lyon-Charbonnières a été une véritable leçon d’abnégation pour l’équipage de la Porsche GT3 n°33. Accablés par les petits problèmes mécaniques, Tony Cosson et Gwenaëlle Dhote ont fait preuve d’une détermination sans faille, donnant le maximum d’eux-mêmes, spéciales après spéciales, affichant des performances de tout premier plan face à une concurrence redoutable.

Retrouvant la grande scène nationale, Tony Cosson avait à coeur de jouer les premiers rôles dans l’âpre bataille annoncée au Trophée Michelin ainsi qu’en catégorie GT+. C’était sans compter sur le sort qui parfois réserve ses plus désagréable surprises ! Tout au long de l’épreuve, les ennuis techniques sont venus polluer la marche en avant de notre duo tricolore jusqu’à ce qu’un énième problème force Tony Cosson à renoncer à deux épreuves spéciales du terme du rallye.

Embrayage, pompe de direction assistée, système de radio, pompe à essence, c’était beaucoup pour un seul et même week-end de compétition. Malgré cela, les efforts fournis par nos deux valeureux guerriers ont été synonyme de performances et de chronos significatifs. Ainsi, lorsque la voiture fonctionnait à ses pleines capacités, Tony Cosson s’est montré aux avant-postes de la classe GT+, signant à plusieurs reprises le meilleur chrono des « Porschistes » devant notamment Patrick Rouillard particulièrement à l’aise sur les routes du Beaujolais lyonnais.

Physiquement et mentalement, ce rallye Lyon-Charbonnières 2018 en a fait voir de toutes les couleurs aux membres du Cosson Sport Events. Aussi bien dans la voiture qu’à l’assistance où toute l’équipe technique a fait des merveilles de bout en bout. Dès le vendredi avec le démontage de la boite de vitesses jusqu’à la recherche miraculeuse d’une pompe de direction assistée, les mécaniciens et techniciens de la structure tourangelle ont été éblouissants de volonté et de professionnalisme.

C’est sans aucun que les victoires de demain se forgent dans la difficulté du jour, alors Tony Cosson, Gwenaëlle Dhote ainsi que tout le Cosson Sport Events ont engrangé de quoi performer plus encore à l’avenir tant les efforts fournis par chacun ont été remarquables.

Tony Cosson : « Nous nous en souviendrons longtemps de ce Charbo’ 2018 ! De bout en bout nous avons subi les affres de la mécanique, de petits problèmes certes mais tellement pénalisants lorsque vous essayez d’attaquer face à des pilotes rapides et des routes très difficiles. Le niveau de compétitivité était incroyable et pour nous battre à arme égale, nous aurions dû être totalement exempts d’ennuis mécaniques. Car lorsque le sort nous oubliait quelques instants, la performance était là. Si l’Abarth 124 était clairement intouchable, nous aurions aimé nous battre avec Patrick Rouillard jusqu’au bout du rallye. Je tiens à remercier de tout coeur ma copilote Gwenaëlle Dhote pour son professionnalisme et son adaptation, tous les membres de l’équipe d’assistance pour leur travail remarquable, nos fidèles partenaires, ainsi que le Garage Bellevue et Franck Pannetier pour nous avoir ouvert les portes de leur atelier après notre souci d’embrayage. Quoi qu’il en soit, nous allons désormais analyser tout ce qui ne s’est pas bien passé, capitaliser l’énergie incroyable que toute l’équipe a déployé et revenir encore plus forts sur la prochaine épreuve. »


Rallye Autocourse de Bléré

Une victoire pour débuter la saison 2018!

   
Quoi de mieux que la compétition pour être compétitif ! Chargé de valider la mise au point d’une des autos préparées au sein de son propre atelier, Tony Cosson était engagé ce weekend sur les routes du Rallye Autocourse, à domicile. Sans coup férir, le pilote tourangeau est monté sur la plus haute marche du podium, signant ainsi sa première victoire de la saison !

Exceptionnellement navigué par Samuel Passetemps, le tricolore découvrait la voiture à l’instant même de débuter ce rallye. Si Tony Cosson est désormais un spécialiste connu et reconnu des Porsche, il lui fallait apprendre à manier la 996 GT10 qui était sienne le temps des six épreuves spéciales du programme. Comme à son habitude, concentré de bout en bout et par un professionnalisme qui le caractérise, il a mené à bien cette séance de mise au point grandeur nature tout en faisant parler sa pointe de vitesse. Au-delà de ce succès incontestable, qui lance de la plus belle manière qui soit la saison de notre champion, cette performance est la preuve s’il en fallait de la qualité de préparation des voitures issues des ateliers Cosson Sport Events.

Il s’agit là de son deuxième succès à Bléré, après celui enregistré en 2015. Tony Cosson et Samuel Passetemps devancent au classement général les vainqueurs en titre, Philippe et Corinne Taffonneau, à bord d’une Porsche 997 « made by Cosson Sport Events » !

Tony Cosson : « Lorsque le plaisir se conjugue avec la performance, que dire de plus ! Après six mois sans mettre le casque et la combinaison, je commençais à trouver le temps long. Cette participation au rallye Autocourse était la parfaite occasion de reprendre le rythme de la course, des reconnaissances, des notes, de l’adrénaline, du plaisir et du dépassement de soi. J’avais également à coeur de peaufiner la mise au point de la voiture avant de la rendre à son propriétaire, lui montrer ses capacités et la qualité de notre travail de préparation. Nous nous sommes concentrés tout au long de l’épreuve et nous avons fait de notre mieux. Ce succès est un excellent vecteur de motivation et d’encouragement pour la suite de notre saison. La prochaine étape s’annonce d’ailleurs des plus relevées et passionnante car nous évaluerons dans une toute autre dimension, en championnat de France des rallyes asphalte, sur les routes du Lyon-Charbonnières ! »

Ainsi, Tony Cosson reprendra les commandes de sa Porsche 997 GT3 avec laquelle il avait roulé l’an passé. Du 19 au 21 avril prochain, copiloté par Gwenaelle Dhote, le jeune français évoluera aux cotés des meilleurs pilotes nationaux. Avec une quinzaine de voitures de la classe R5 et des pilotes tels que Yoann Bonato et Bryan Bouffier, le moins que l’on puisse dire est que spectacle, sport et bagarre sont d’ores-et-déjà attendus dans le Rhône.