Rallye Cœur de France

   
Comme toutes les disciplines liées à la compétition, le Sport Automobile est parfois cruel et n’offre pas le juste retour des efforts fournis. Sur les routes du Loir-et-Cher, théâtre du Rallye Coeur de France 2020, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry ont attaqué, sans relâche, pour devancer les pilotes Alpine. Malheureusement, une défaillance électrique de la Porsche 991 ne leur a pas permis de concrétiser cet incroyable niveau de performance. Une revanche est d’ores-et-déjà prévue…

Le bilan du précédent rallye (Mont Blanc Morzine) était relativement sans équivoque. Les meilleurs équipages disposant des Alpine A110 RGT étaient difficilement détrônables, même au prix d’un rythme très élevés. Au risque de sortir de la route ou de casser le matériel. C’était toutefois sans compter sur la combativité de Tony Cosson de démontrer tout le potentiel de sa machine, qui plus est sur les routes d’un rallye qui lui est cher. Pour leur deuxième participation à une manche du Championnat de France cette saison, notre duo tricolore a répondu présent. Mieux que ça ! Sur des routes certes familières, la 991 GT3 a développé la pleine mesure de son potentiel et à son bord, Tony et Anne-Sophie ont remarquablement fait leur job. Rapides, incisifs, pugnaces, réguliers, nos deux compétiteurs ont répondu à ceux qui voyaient vaincue la Porsche face à la redoutable berlinette française.

Devant Emmanuel Guigou et Cédric Robert au classement général à l’entame de la sixième ES, Tony Cosson et Anne-Sophie nourrissaient de légitimes espoirs de conclure cette remarquable performance par un résultat concret. Malheureusement, un problème mécanique d’origine électrique stoppa net leur progression à la sortie d’une épingle…

Tony Cosson : « Ce serait mentir que de ne pas exprimer de la frustration ! Après le Rallye du Mont-Blanc, où le rythme avait été diablement soutenu pour que nous puissions faire mieux, nous avions à coeur de répondre à domicile. Sur nos terres. Et les chronos ont parlé, le potentiel de la voiture a parlé, notre symbiose avec Anne-Sophie a parlé. C’est vraiment dommage que le résultat final lui, n’ai pas parlé. Notre voiture était terriblement efficace, bien plus rapide et tranchante que sur les routes de Haute-Savoie. Les pneumatiques étaient cette fois exploitables et nos temps nous ont prouvé que nous pouvions, quand les circonstances se présentent, être plus rapides que les équipages Alpine. Qui sont sans équivoque nos adversaires les plus redoutables et notre objectif le plus important. Le bilan de ce Rallye Coeur de France est d’autant plus frustrant que nous avons subi une coupure sans crier gare. Nous ne nous attendions pas du tout à ce type de problème et que cela nous arrive en pleine épreuve spéciale nous a laissé un goût amer au moment de rejoindre le parc d’assistance. C’est désormais derrière nous et notre détermination nous pousse à aller de l’avant. Inutile de tourner en rond sur ce résultat, nous allons étudier en détails les raisons de cette défaillance pour apprendre et revenir encore plus affutés. Je tiens d’ailleurs à saluer et remercier chaleureusement notre partenaire A2V Mécatronique qui nous fait confiance et avec qui le partage de la passion commune pour la course est très enrichissant. »


Rallye du Mont Blanc

   
Que la rentrée fut haletante ! Pour son grand retour en Championnat de France des Rallyes (1ère Division), Tony Cosson peut être fier de lui. De son équipe. De son copilote et de toutes celles et ceux qui oeuvrent pour faire vivre de telles émotions. Sur les routes du Rallye du Mont-Blanc Morzine, le pilote Tourangeau et Franck le Floch ont signé un excellent résultat : une 14ème place au classement général et la 2ème du Trophée Michelin !

Avec une liste des engagés historiquement pléthorique et des conditions de pilotages parfaites, le niveau de compétitivité a été à la hauteur des grandes heures du Championnat de France des Rallyes. Pour l’équipe Cosson Sport Events, les objectifs étaient concentrés sur un tableau de marche régulier pour terminer l’épreuve tout en assurant un rythme le plus soutenu possible afin de scorer un résultat significatif au Trophée Michelin. Si une place dans le Top 10 était difficilement envisageable, compte tenu du nombre de prétendants à cet accessit en catégorie R5, la bagarre en GT était en revanche le thème de ce Mont-Blanc Morzine cuvée 2020.

Sans compter Emmanuel Guigou et Laurent Pellier parfaitement intouchables au volant de leur Alpine A110, Ton Cosson et Franck le Floch ont ainsi été les plus sérieux représentants des « autres ». En symbiose parfaite avec la Porsche 991, arrivée au bout de son développement et exploitée à 100%, notre duo tricolore a récité la plus belle des participations. A l’attaque, précis, incisif, propre, l’équipage n°45 a développé une progression aussi constante que graduelle. A plusieurs reprises dans les dix premiers du classement général, il n’était guère possible d’aller plus vite sans risquer la sortie de route. L’expérience et le professionnalisme primants, Tony Cosson a assuré jusqu’à l’arrivée que cette 72ème édition pour signer un résultat vraiment fabuleux.

Tony Cosson : « La boucle est bouclée ! Cette expérience 2020 au Mont Blanc nous apporte énormément d’enseignements. Tout d’abord sur la voiture, qui a montré l’intégralité de son potentiel, dans des conditions parfaites et face à des adversaires incroyablement rapides. Pour une auto que nous avons imaginés, assemblés et développés chez nous, dans notre atelier de Cosson Sport Events, nous pouvons affirmer aujourd’hui que tout le travail accompli est récompensé. Notre projet était celui d’une équipe privée et les performances affichées ce weekend peuvent nous rendre tous très fiers. Notre niveau de compétitivité a également pût être soumis au juge de paix du Championnat de France, où nous avons été comparés et confrontés à des pilotes aussi expérimentés que redoutables. Avec ambition, nous pensions légitimement accrocher un Top 20 mais au prix d’une attaque parfois déraisonnable, nous nous sommes approchés du Top 10 à l’arrivée et signer un historique 4ème temps scratch dans l’ES7. Celle-là, je m’en souviendrai encore longtemps. Car être capable de rouler aussi fort et aussi vite que des pilotes de la trempes de Quentin Giordano, Yoann Bonato, Quentin Gilbert ou encore Manu Guigou, cela récompense et prouve la qualité du travail fournie par notre équipe, mon copilote, notre assistance, ainsi que nos choix techniques, nos prises de risque et tout notre travail de développement. C’est tellement grisant ! Je tiens à remercier du fond du coeur toutes les personnes qui ont rendu possible cette expérience, car sans eux nous n’aurions pas pu montrer de quoi nous étions capables à ce niveau-là de compétition. Ainsi je souhaite dire Merci à l’équipe Bonneton-HDG YACCO pour leur confiance depuis toutes ces années. Sur les rallyes locaux ou bien sur les manches nationales, nous avons toujours collaborer avec passion et avec l’objectif de signer de bons résultats. Leur permettre de récolter des précieux points est la juste récompense de la confiance qu’ils nous accordent. »


Rallye d'Autun - Sud Morvan

   
Après plusieurs mois d’un attente interminable, Tony Cosson a repris le rythme de la compétition. Sur les routes chaudes et piégeuses du Rallye d’Autun Sud, au cœur du Morvan, le pilote Tourangeau a ajusté reflex, rythme, réglages et feeling en compagnie de Franck le Floch.

Après l’événement privé du Michelin Motorsport Rally Day, séance d’essais et de mise au point organisée par le manufacturier au Bibendum, il était temps de faire de nouveau face au chronomètre. Et le réveil a été pour le moins … embrumé pour Tony Cosson. Lors des deux premières épreuves spéciales, le tricolore a mis un temps certain à reprendre ses marques au volant de la 991 GT3 by Cosson Sport. Très loin de son niveau de performance habituelle, Tony n’a toutefois pas brulé les étapes, souhaitant avant tout engranger les kilomètres et travailler efficacement avec son copilote du jour. Navigué par Franck le Floch, avec qui il avait disputé le Rallye du Mont Blanc 2019, Tony Cosson a haussé le rythme progressivement pour faire de nouveau symbiose avec son auto. Encore plus saine, grâce à des réglages de châssis et de trains roulants optimum, le comportement dynamique de la Porsche 991 est désormais redoutable. Freinage pied gauche désormais, Tony a ainsi pu valider les objectifs fixés en début de rallye tout en signant des temps à la mesure de ses attentes.

Tony Cosson : : « Le bilan est vraiment très positif. Nous n’avions pas d’ambitions chiffrées pour ce rallye, en revanche, nous voulions exploiter le temps passé à bord de la voiture pour préparer au mieux le prochain Rallye Mont-Blanc Morzine. Après ces longues semaines sans rouler, sans chronos, sans adversaires, nous devions reprendre nos marques. Et sur ces points-là, tous les objectifs ont été remplis. Franck et moi avons redécouvert le travail en commun et l’état d’esprit est au beau fixe dans la perspective de ce grand rendez-vous des Alpes. »

Du 3 au 5 septembre prochain aura ainsi lieu la 72ème édition du Rallye Mont-Blanc Morzine, comptant pour le Championnat de France asphalte. Cette année 210 concurrents sont attendus à La Côte d’Arbroz au départ de la première spéciale, une affluence de compétiteurs exceptionnelle plus atteinte depuis 2007 ! Trente-et-une R5, trois WRC ainsi que les Alpine répondront à Tony Cosson et Franck le Floch pour un affrontement qui s’annonce d’ores-et-déjà épic.

Tony Cosson : « La liste des engagés cette année au Mont Blanc est incroyable. Autant la quantité des voitures que les noms des pilote inscrits feront de cette épreuve un rendez-vous unique. Après une saison en tout point hors du commun, le monde du Rallye se relève et d’une manière époustouflante. Ce sera émouvant et passionnant de lutter à chaque virage au milieu de tous ces concurrents. Nous avons hâte, les sensations sont là, la voiture est plus saine et affutée que jamais, il va y avoir du sport ! »




Rallye de la Vienne - Présentation

   
Sur la lancée d’une performance remarquable au Rallye de la Côte Fleurie, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry reprennent les commandes de leur Skoda Fabia R5 à domicile, sur les routes de la Vienne.

Grâce à la fidélité indéfectible et l’implication totale des partenaires, ainsi que le dévouement des membres de Cosson Sport Events, le programme « Fabia R5 » en Coupe de France des Rallyes 2020 aura une suite, à l’occasion du rallye de la Vienne qui se disputera les 13 et 14 Mars 2020 autour de Châtellerault.

Tous les acteurs présents il y a deux semaines dans le Calvados seront de nouveau soudés autour de cet engagement mémorable et passionnant. Sur ses terres, Tony Cosson reprendra ainsi les commandes de la Skoda exploitée par l’équipe Rally Service Racing après sa découverte très enrichissante à la Côte Fleurie. Cette fois-ci, il est clairement question de podium et pourquoi pas de victoire tant le niveau de performance affichée par notre équipage était solide. Galvanisés par le public et déterminés à porter haut les couleurs de leurs sponsors, Tony et Anne-Sophie ont d’ores-et-déjà prévu de donner leur maximum, sans limite, pour signer un résultat historique.

Tony Cosson : « Notre expérience à bord de la Fabia R5 a été si plaisante, si instructive et si encourageante que nous ne pouvions pas laissé passer l’occasion de rouler chez nous avec cette auto. Bien sûr, cette nouvelle opportunité ne s’est pas faite toute seule, nous avons pu compter sur le travail remarquable de l’équipe Cosson, Manuel Leglinel en tête, mais aussi sur la confiance de nos partenaires et de l’écurie RSR. Sans cette synergie, passionnante et sincère, nous n’aurions pas réussi à monter cette opération. Désormais, tous les indicateurs sont au vert pour nous concentrer pleinement sur ce rallye, que nous aimerions tant remporter. Car si avec la Porsche il nous a souvent manqué le petit quelque chose pour aller chercher la première place, avec la Skoda la plus haute marche du podium est accessible. Mais pour cela il faudra être rapide et irréprochable. De la première accélération au dernier freinage. »

Les semaines qui séparent ainsi le Rallye de la Côte Fleurie de celui de la Vienne ont été mis à profit pour analyser toutes les données récoltées et tirer le meilleur de l’association pilote-copilote-voiture. En compétiteurs nés, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry n’ont qu’une idée en tête, améliorer constamment leurs performances à bord de cette nouvelle voiture.

Tony Cosson : « Nous avons revisionné les caméras embarquées et refait le précédent rallye plusieurs fois depuis dans notre tête. La prise en main de la voiture n’a pas été simple et l’adaptation depuis la Porsche 991 était particulièrement périlleuse. Mais avec d’excellentes sensations et de la confiance en plus, générée par plus d’expérience au volant, nous sommes convaincus que nous pouvons aller plus vite avec cette Fabia R5. En gardant en tête une humilité de circonstance car c’est une auto extrêmement performante dont il est impossible d’en tirer la quintessence après seulement deux épreuves. Toutefois, soyez en sûr, Anne- Sophie et moi-même donneront notre coeur et notre passion au service de la vitesse pour faire ce que nous savons faire de mieux… attaquer ! »

Afin de lancer sa saison 2020 comme il se doit, Tony, Anne-Sophie et l’ensemble des membres de Cosson Sport Events réunirons partenaires, amis, proches et fidèles autour d’un événement convivial et passionné au coeur du Parc des Expositions du Chillou, ce vendredi 13 mars à 18h30 en ouverture de ce 28ème Rallye de la Vienne.


Rallye de la Cote Fleurie - Présentation

Il est prouvé que pour attiser la flamme de la passion, il est parfois recommandé de casser la routine ! C’est ainsi que Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry vont entamer leur saison 2020. Temporairement endormie au garage, la Porsche 991 laisse place le temps du 50ème Rallye National de la Côte Fleurie à une Skoda Fabia R5 flambant neuve ! Explications…

Depuis plusieurs années que Tony Cosson affronte pléthores d’adversaires équipés d’autos de la classe R5, il était temps d’en prendre le volant pour juger, personnellement, des performances de ces voitures. Sous l’impulsion de Manuel Leglinel et Valentin Jean, membres incontournables et dévoués de l’équipe Cosson Sport Events, un programme spécial s’est monté pour l’ouverture du calendrier. Un calendrier sportif 2020 qui débute symboliquement sur les routes rapides du Calvados qui ont tant de fois vu Tony et Anne-Sophie en découdre pour la victoire. Engagé au sein de la structure Rally Service Racing de Julien Perroux, notre couple tricolore va donc vivre un grand week-end de compétition pour bien des raisons…

Tony Cosson : « Quelle surprise! Quel challenge ! Quelle chance ! Nous n’aurions jamais imaginé commencer la saison 2020 avec une Fabia R5. Certes il s’agit d’une pige, mais cette opportunité est tout simplement incroyable. Il a fallu beaucoup d’énergie et de travail à tous ceux qui ont fait en sorte que ce programme existe. Je pense notamment à Manu et Valentin, à nos partenaires habituels et fidèles ainsi qu’à nos nouveaux partenaires qui nous suivent pour réaliser cette opération. Nous leur devons, Anne-Sophie et moi, un grand merci et nous allons nous plier en quatre pour être à la hauteur de cette opportunité ! C’est fantastique, nous sommes comme deux gamins qui trépignent d’impatience à l’idée de prendre les commandes de leur nouveau jouet. Et quel jouet »

Effectivement, Tony Cosson aura enfin entre les mains le type de voiture qui lui donne tant de fil à retorde depuis ses débuts en rallye. Oublions donc la propulsion et le moteur en porte-à-faux arrière et place aux quatre roues motrices et moteur à l’avant. Un châssis hyper précis et une construction à toute épreuve. Ce changement de monture sera ainsi une occasion unique de mieux comprendre les aptitudes de ce type d’autos, ses performances, ses qualités, ses défauts pour encore mieux travailler sur le développement de la Porsche 991. Parait-il que pour battre un adversaire, il faut en connaitre ses moindres secrets. Ce sera ainsi l’un des objectifs majeurs sur ce rallye de la Côte Fleurie 2020.

Tony Cosson : « Nous voulions plus que tout commencer notre saison sur cette épreuve. Tellement symbolique sportivement et personnellement. Pour notre équipe, pour notre couple, pour nos partenaires et amis. Toutefois nous avons appris à regret le changement de règlement 2020 sur les épreuves régionales, ne permettant plus d’y engager notre Porsche 991. C’est donc avec un plaisir non dissimulé et une motivation décuplée que nous nous lançons dans cette aventure humaine et sportive dingue. Notre mot d’ordre sera d’être à la hauteur de la confiance que l’on nous accorde, de découvrir une voiture radicalement différente, d’en apprendre un maximum pour l’avenir et de nous battre dignement pour un résultat significatif ! »

Avec un timing très serré n’ayant pas permis à Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry de découvrir leur Skoda Fabia R5 plus tôt, une séance d’essais privés sera menée ce jeudi, à la veille du départ officiel du rallye. Les deux compétiteurs n’auront que peu de temps pour se familiariser avec les commandes, le comportement et les performances annoncées incroyables de cette bombinette à quatre roues.


La Côte Fleurie en Skoda Fabia R5

Faute de pouvoir aligner sa Porsche 991 GT+ au départ du rallye de la Côte Fleurie, le pilote du Centre a donc misé sur l’arme face à laquelle il se bat depuis plusieurs saisons, une Skoda Fabia R5 gérée par l’équipe RSR.

Tony Cosson : « C’est une nouvelle expérience qui nous attend pour ce 50e Rallye de la Cote Fleurie ! En effet, pour l’anniversaire de ce rallye qui représente beaucoup de choses pour Anne Sophie et moi-même puisqu’il marque également notre rencontre il y a 7 ans, il nous paraissait inconcevable de ne pas être présents au départ… Ne pouvant participer à l’épreuve avec notre Porsche 991 GT+ du fait qu’elle ne soit pas homologuée pour ce rallye, nous avons pris la décision d’essayer l’arme qui nous pose tant de problèmes ces dernières années : la R5 ! Sur des routes peu propices à la Porsche, tout était réuni pour pouvoir essayer ce jouet ! Et pour cela, nous accordons toute notre confiance à Julien Perroux et son équipe RALLY SERVICE RACING pour nous mettre à disposition une Skoda Fabia R5 Evo aux petits oignons. »